NordArt 2021

LA GRANDE OREILLE

Pâte à papier, papier de soie, farine de riz, carton, fibre de verre, bois. 2021

Juste avant que la dernière fonderie typographique de Paris ne ferme, j’ai fait fabriquer plusieurs centaines de pièces d’un caractère en plomb que j’avais dessiné.
Ce modèle représente une oreille.
La longueur du corps de ce caractère m’a permis de recréer une nouvelle oreille plus grande 9 cm x 15 cm comme Alexeieff avec son écran d’épingles.
La grande oreille est réalisée avec 420 tirages de ce modèle. Ces tirages sont réalisés en papier puis collés sur un carton.
Quoi de plus logique, quand le premier module est fait avec des caractères d’imprimerie ?

 

JE PARLE LA LANGUE DE MA MÈRE

Pages de Bottins, dispositif sonore, haut-parleurs

Les enregistrements montés en boucle répètent la phrase : je parle la langue de ma mère.
Quatre-vingts langues différentes ont été enregistrées, quarante voix de femmes et quarante voix d’hommes, elles peuvent être écoutées ici.

La phrase répétée est toujours la même pourtant les traductions diffèrent parfois légèrement : « je parle la langue que j’ai tétée » « je parle la langue de ma mère et de mes ancêtres » …

Il y a de fortes chances, pour que chaque visiteur puisse entendre une phrase dans sa langue maternelle, paternelle, ou la langue parlée à la maison dans sa petite enfance…une langue qui lui parle, puisqu’il (re) trouve la langue qui lui donna une voix.
Il n’y a plus de visiteur « étranger ».